menu

Journée découvertes : samedi 9 mars 2013


L’association Abeille et BIOdiversité organise une « Journée découvertes » le SAMEDI 9 MARS 2013. Pour cela, nous avons préparé trois RDV distincts, vous pouvez venir à tous… ou seulement à l’un d’entre eux.
  • Découverte de la Garrigue - Promenade à pied : 9h30 à 12h
RDV : Départ et arrivée sur le parking derrière la place Nimeno II à Caveirac

Promenade très facile en garrigue animée par l’association Pierre sèche et garrigue de Caveirac. Commentaires sur la Font d'Arc, visite du site de la colline de Saint Roch où cette association a remarquablement aménagé et mis en valeur ce coin de garrigue.

  •     Découverte du Bio : Pique nique 

RDV sur le site de la colline de Saint Roch : 12h30 à 14h30

Nous invitons chacun des participants à amener et à partager une salade ou un plat, préparé par chacun à partir de produits Bio. L’association Abeille et Biodiversité vous offrira du vin Bio. En fonction du temps, solution de repli dans la salle de Caveirac.

  •     Découverte de l’Apiculture : 15h00 à 17h30 
 RDV : Salle des fêtes à Caveirac (sous la mairie)
Découvrez le rôle de l’abeille au sein de la biodiversité. Explications pour un public familial.





JOURNÉE GRATUITE - RÉSERVATION SOUHAITABLE

Si vous souhaitez aider l’association Abeille et Biodiversité à organiser plus souvent ce genre d’événement, une corbeille sera à votre disposition pour une participation.




Le collectif Nîmes aniti gaz de schiste organise le mercredi 20 février à 18 h 30 une Conférence-débat sur le thème :
"Eau et Gaz de schiste risques et enjeux" 
Soirée avec la participation du Professeur PISTRE, Hydrogéologue de l’Université Montpellier 2 et expert auprès de la Commission européenne.

Lieu : Auditorium du Conseil Général
rue Guillemette, Nîmes

Projection du film : "Aigoual, la forêt retrouvée"

Nous organisons le Jeudi 14 février à 18h30 une projection du film : "Aigoual, la forêt retrouvée"
Nous accueillerons Jacques Grelu, ingénieur ONF et intervenant dans le film.
Entrée libre. 
Selon places disponibles. Priorité aux adhérents de notre association.


Résumé : 

Au cours du XIXème siècle, dans les Cévennes, l’équilibre entre la population et son milieu naturel est rompu. Les industries, le surpâturage des moutons, ont réduit les forêts de l’Aigoual à une peau de chagrin. Avec l’érosion, les violentes pluies d’équinoxe (épisodes cévenols) ne tardent pas à provoquer des inondations qui ruinent les vallées. Deux hommes : le forestier Georges Fabre de l’administration des Eaux et Forêts, et le botaniste Charles Flahault, vont de 1875 à 1913 symboliser l’épopée d’un reboisement que des centaines d’habitants vont finalement accompagner. Profitant de la RTM, loi sur la restauration des terrains de montagne, 68 millions d’arbres seront plantés qui vont aboutir à la création d’une forêt de 16.000 hectares. Un siècle plus tard, l’ONF et le Parc National des Cévennes gèrent ensemble cette nouvelle et jeune forêt. Entre les nécessités de la production et celles de la protection de l’environnement et de sa biodiversité, l’équilibre entre l’homme et la nature reste un travail de tous les jours.