menu

Une épicerie associative voyageuse ou un (e) épi se rit voyageur...


Une des commissions de l’association ABD travaille sous l’impulsion, en particulier de Christine Brusque et d’Aurélia Monfermé, à la création d’une caravane ambulante sur le territoire de Caveirac, pour la fin de l’année 2019, début de l’année 2020.
Ce projet s’inscrit dans le contexte où, d’une part, les enjeux climatiques nous imposent de consommer autrement et d’autre part, de se tourner vers tout ce qui pourrait contrer le repli sur soi, l’exclusion, l’individualisme. Il s’agit en effet, de proposer un lieu de rencontre, d’échange, de sensibilisation et d’apprentissage sur les modes de vie alternatifs.


Œuvrer à la transition écologique ensemble                                                   

Ainsi, les intentions sont les suivantes, outre de préparer la transition vers une nouvelle façon de consommer, plus solidaire, plus raisonnée et moins coûteuse. Nous avons la volonté d’attirer de nouvelles personnes, notamment les plus jeunes et les plus âgées, qui ont peu de temps à consacrer à l'associatif ou pas assez d'énergie pour aller chercher l'information, en se rendant au plus près de leur domicile. Par cette sensibilisation à consommer autrement et mieux, de bien s’alimenter, nous avons également la prétention de donner envie aux consommateurs, d’être acteurs de leur consommation en les aidant peut-être à limiter leurs déchets et développer des solidarités.
De cette façon, donner aussi, une visibilité plus grande au groupement d'achat local et participatif - GALOP-qui permet de consommer bio et local et qui pourrait y organiser ses livraisons mensuelles.                         
C’est par ailleurs permettre aussi aux personnes d'avoir accès à une épicerie de proximité dans le centre village et quartiers excentrés (foyer Dayan, le cavermel, voie verte...), et pouvoir alors privilégier le lien entre producteurs et consommateurs ce qui crée du lien social, en vue aussi d’offrir des produits de qualités moins chers pour les moins fortunés d'entre nous.
Cette caravane pourra offrir aussi des animations culturelles, et élaborer d’autres projets, toujours pour favoriser l’échange, le partage.

Un projet  participatif

Cette caravane ne peut voir le jour, que si des bénévoles tiennent les permanences d’ouverture, plus nous serons nombreux.ses, plus nous pourrons y proposer en bonus des animations variées, pour en faire un lieu de rencontres.
Il pourra évoluer, au gré des envies et besoins de chaque habitant désireux de, bénéficier des services, des offres, de cette caravane.
Ainsi pour que le plus grand nombre, puisse s’en emparer et s’approprier ce lieu qui veut partager des valeurs de solidarité, dès l’achat de la caravane, un atelier « déco » sera proposé avec l’artiste d’art urbain : Guiteuls ; les modalités sont à déterminer.
L’association fait donc appel à toute bonne volonté. Les personnes qui auraient soit une caravane dont elles ne servent plus, soit du matériel qui peut être recyclé, peuvent prendre contact avec les membres de la commission.

Des élus qui soutiennent

Ce projet a été présenté aux élus, durant l’été, fortement intéressés, ils sont prêts à mettre à disposition gracieusement quatre emplacements de l’espace public, dans différents quartiers de Caveirac : parking du millénaire, au bout de la vue, parc du château, chemin de la bergerie, ainsi qu’un emplacement, sur le parking de la salle polyvalente, de façon à parquer la caravane lorsqu’elle ne se déplace pas dans les quartiers. De même, la municipalité propose ses outils de communication comme le site internet de la commune et le journal municipal, pour permettre de faire connaitre le projet.
Nous avons donc besoin de toutes les bonnes volontés.
Un projet qui doit devenir action pour une prise de conscience collective, où le bien être ensemble peut primer. Ensemble et collectivement nous parviendrons à consommer mieux et préserver la planète.