menu

Le 23 octobre 2021 : Eco-jounée de la Vaunage

Samedi 23 octobre, une nouvelle éco-journée de la Vaunage vous attend dans la salle socio-culturelle de Langlade, impasse Jean Cavalier.

17h : « Les insectes de nos jardins »

Conférence-débat avec Liliane Delattre
Entomologiste et photographe, Liliane Delattre nous présente les insectes qui peuplent notre environnement.
En cette période où les populations d’insectes disparaissent dans l’indifférence générale, parler d’eux est devenu ma priorité, mon engagement. La méconnaissance de cet univers, quelques a priori ou préjugés occultent l’importance primordiale des insectes dans l’écosystème.
Après un tour d’horizon des rôles essentiels des insectes, nous irons à la découverte de leur vie quotidienne, de leurs stratégies de reproduction et de leurs cycles de développement. Enfin, à partir des mes expériences dans mon jardin, je vous proposerai quelques pistes pour accueillir le microcosme en lui offrant le gîte et le couvert. 
Entrée libre

 18h30 : « Mon histoire presque naturelle du dérèglement climatique et son issue rayonnante - Une conférence tragicomique par une ex prof de SVT sauvée des eaux de la dépression par le théâtre ! »

Un spectacle sur la préservation de la biodiversité qui tente de réparer, de stimuler et initier des transformations positives
Une conférence loufoque mais documentée visant à rappeler la place des humains au sein du vivant.
Genre - conférence décalée
Public - dès 7 ans
Écriture, images, objets et interprétation - Isabelle Bach

Isabelle Bach, ex prof de S.V.T, alias Ghislaine Berthion, est chercheuse au sein de l’Institut des Utopies Concrètes, le I.U.C. Experte en solitude, une nuit d'insomnie, elle est "visitée" par l'esprit du G.I.E.C ( Groupement Intergouvernemental d'Experts sur l' Evolution du Climat)  et au matin elle décide de partir en mission interplanétaire pour mettre fin à la fin du monde…
Ghislaine est à un iota de réussir sa mission : inverser la vapeur du réchauffement climatique.
Petit Rappel sur le G.I.E.C : depuis 1988, des scientifiques de 185 pays alertent sur les conséquences de l’accélération du réchauffement climatique par les humains et proposent des solutions.
mais alors qu’attendons-nous ?
Pour en finir avec la fin du monde, venez participer à un stage où l’on rit, on s’interroge, on se réinvente.
3,2,1 c’est parti !
Laissez-vous aller au rêve éveillé d'un monde plus équitable, où les humains trouvent leur juste place, une planète Terre où la forêt amazonienne engloutit l’autoroute, où les bombes aérosols diffusent de la vie... Le propos de Ghislaine est documenté mais aussi, drôle et décalé.
Grâce à son humour communicatif, cette chercheuse singulière permet le débat et l’élargissement des possibles que peut offrir notre planète avec un peu de solidarité et de conscience citoyenne !
Tarif : Participation libre

 

Articles publiés dans la Lettre trimestrielle n°17 d'octobre 2021